top of page

Études Supérieures


J'approche la trentaine, je vis encore chez mes parents. Je n'ai pas les moyens de m'acheter un condo, ni même de partir en appartement ou de m'acheter une voiture. Fonder une famille, oubliez ça. J'ai quelques contrats d'auxiliaire, mais c'est loin d'être suffisant pour être autonome financièrement. Et ça demande toujours plus d'heures que prévu, ce qui gruge mon temps consacré à la recherche. Donc je suis moins productive, ce qui nuit à mon dossier.


Comme j'ai une maîtrise, des fois je songe quitter le monde académique pour travailler dans une entreprise privée. Ce n'est pas normal que je fantasme sur un salaire décent et stable et une charge de travail normale alors que j'ai complété mon secondaire, mon cégep, mon bac et ma maîtrise. Ce qui est le plus décourageant c'est que je ne suis même plus éligible pour soumettre ma candidature. Je ne me sens pas digne et valorisée. La motivation en prend un coup. Je me sens étudiante de seconde classe.


Si le financement des études supérieures était de 35 000 dollars canadiens par an pour tous les étudiants, comment cela changerait-il votre vie ? Ça m'encouragerait à compléter mon PhD. Je serais probablement plus motivée, efficace et productive. J'aurais moins à me soucier de ma situation financière. Je resterais chez mes parents, mais au moins je pourrais épargner pour m'acheter un condo. Je verrais la lumière au bout du tunnel.


Commentaires supplémentaires: Inflation, crise de logement, perte de rendement, augmentation des taux d'intérêt... ce n'est pas un bon moment pour être au doctorat.


Comentários


Support Our Science(12).png
bottom of page