top of page

Études Supérieures


Mon superviseur est décédé au cours de la pandémie et son financement sera retiré en mars 2023, et je ne ferai bientôt plus partie de la cohorte financée à partir de septembre 2022, ce qui fait que mon allocation sera réévaluée et qu'elle sera inférieure à ce qu'elle était auparavant. Je reçois généralement environ 33 000 $ par an, ce qui inclut 190 heures d'assistance technique (~43 $/h), et après avoir retiré les frais de scolarité qui s'élèvent à environ 8 000 $, il me reste 25 000 $ par an (~2000 $/mois). Depuis que j'ai déménagé et que je vis seul, mon colocataire depuis 4 ans est parti et je ne pouvais pas me permettre de payer tout l'espace et j'ai dû déménager dans un autre appartement. Le loyer est de 1 700 $ par mois, ce qui me laisse environ 300 $ pour les services publics, l'Internet, le téléphone portable et l'épicerie. Comme l'endroit où j'habite n'est pas soumis au contrôle des loyers (merci Doug Ford), le loyer sera de 2000 $/mois à partir de septembre 2022. Au rythme actuel, j'utilise toutes mes économies personnelles pour subvenir à mes besoins pendant mes études supérieures. Le département ne fournit PAS de soutien supplémentaire (comme retarder les coupures de financement) depuis le décès de mon ancien chercheur principal, alors c'est incroyable :)


Si le financement des études supérieures était de 35 000 dollars canadiens par an pour tous les étudiants, comment cela changerait-il votre vie ? Honnêtement, avec le taux actuel d'augmentation des loyers à Toronto, augmenter l'allocation à 35 000 $ par an ne correspond pas vraiment aux dépenses quotidiennes. Oui, je comprends que je pourrais déménager dans un appartement au sous-sol, qui coûte environ 1 500 $ par mois à l'heure actuelle, ou même partager un logement, mais à ce stade avancé du doctorat, sans savoir combien de mois il me reste jusqu'à l'obtention de mon diplôme et où je vais aller, cela devient un tel tracas. Sans compter que le marché de la location est très compétitif et qu'il est difficile de trouver un logement et de signer un bail, et de coordonner les activités avec quelqu'un d'autre, en plus de toutes les responsabilités académiques et administratives, c'est difficile. Je pense qu'en dehors de l'augmentation de l'allocation, il devrait y avoir des subventions au loyer et des bourses pour les étudiants. L'école devrait en fournir davantage étant donné que nous sommes essentiellement de la main-d'œuvre bon marché pour le département, en étant un technicien de laboratoire/RA bon marché, en faisant de l'assistance technique et en remplissant des tâches d'enseignement qu'aucun autre professeur ne veut faire.

Comments


Support Our Science(12).png
bottom of page