top of page

Études Supérieures


Sans le revenu de mon partenaire, nous ne pourrions pas nous permettre notre appartement à Montréal. Nous avons un enfant et ma capacité à passer du temps avec lui est compromise par le travail extérieur que j'accepte pour compléter mon allocation. Même si j'avais une bourse, j'ai reçu des revenus réduits pendant mon congé de maternité. Je n'aurais pas été en mesure de poursuivre mes études supérieures sans un deuxième revenu dans notre ménage.


Si le financement des études supérieures était de 35 000 dollars canadiens par an pour tous les étudiants, comment cela changerait-il votre vie ? J'aurais été moins enclin à accepter un travail extérieur qui empiète sur mon temps de recherche et mon temps familial. Il s'agirait d'un environnement plus équitable pour les étudiants de mon département où les revenus varient considérablement en fonction du financement externe. Nous pourrions peut-être posséder une voiture. J'aurais peut-être été plus susceptible d'envisager un PDF au lieu de partir directement pour l'industrie.

Comentarios


Support Our Science(12).png
bottom of page