top of page

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Soutenez notre science réagit au budget 2023

Dernière mise à jour : 30 mars 2023



Soutenez notre science est déçu par le manque d'investissement pour les chercheuses et chercheurs de la prochaine génération dans le budget 2023


Ottawa, ON : Soutenez notre science (SOS) a travaillé sans relâche au cours de la dernière année pour plaider en faveur d'un financement accru des personnes étudiantes aux cycles supérieurs et des chercheuses et chercheurs postdoctoraux. C’est avec déception que nous apprenons que le budget 2023 du gouvernement du Canada ne comprend aucun nouvel investissement pour la prochaine génération de leaders de la recherche et de l'innovation, moteurs de l'économie canadienne. Nous reconnaissons les défis budgétaires auxquels notre pays est actuellement confronté, mais le budget 2023 aura des répercussions radicales sur la population étudiante aux cycles supérieurs et les chercheuses et chercheurs postdoctoraux actuels au Canada. Le budget 2023 aura un impact négatif sur la rétention et l'attraction des meilleurs talents pour les années à venir.


La communauté étudiante aux cycles supérieurs et les chercheuses et chercheurs postdoctoraux financés par le gouvernement n'ont pas reçu d'augmentation depuis 20 ans. Nombre d'entre eux vivent dans la pauvreté, recherchent des opportunités à l'international ou décident de renoncer complètement à une carrière dans la recherche. En raison des défis financiers associés à la poursuite d'une maîtrise ou d'un doctorat dans ce pays, le budget 2023 continue de perpétuer les inégalités dans l'enseignement supérieur pour les groupes sous-représentés dans la recherche. Avec le manque d'investissement financier dans le budget 2023, le Canada envoie le message que les jeunes chercheuses et chercheurs feraient mieux de poursuivre leurs recherches, leurs innovations et leurs travaux scientifiques ailleurs.


Parmi les pays du G7, le Canada est déjà celui qui investit le moins dans la recherche, le développement et la formation. Cette situation est documentée dans le rapport du comité consultatif sur le système fédéral de soutien à la recherche, dans l'Examen des sciences fondamentales de 2017 et dans le rapport 2021 Degrés de réussite du Conseil des académies canadiennes. Ce budget place le Canada encore plus à la traine. Notre capacité à faire progresser les technologies vertes, la cybersécurité, les technologies quantiques, la prévention des maladies et de nombreux autres domaines où les besoins sont critiques et urgents est entravée par le manque d'investissement du gouvernement du Canada dans la prochaine génération de chercheuses et chercheurs.


« La communauté étudiante de troisième cycle et les chercheuses et chercheurs postdoctoraux sont particulièrement vulnérables à l'inflation et connaissent déjà des difficultés financières importantes », déclare Sarah Laframboise, doctorante et présidente d’Ottawa Science Policy Network. « Nous continuerons à défendre les intérêts de la relève en recherche canadienne, mais c’est avec déception que nous constatons qu’aucun investissement n'est prévu pour la prochaine génération de chercheuses et chercheurs. »


« En négligeant de fournir l'aide financière attendue, le gouvernement fédéral met en péril le bien-être des personnes étudiantes aux cycles supérieurs et des chercheuses et chercheurs postdoctoraux », déclare Kaitlin Kharas, candidate au doctorat et coprésidente du Réseau de politique scientifique de Toronto (Toronto Science Policy Network). « Nous attendons avec impatience le moment où les contributions importantes des étudiantes et étudiants à la science et à l'innovation au Canada ne seront plus sous-évaluées et nous continuerons à plaider pour que la formation soit favorable et équitable pour toutes et tous. »


« Le Canada se laisse distancer un peu plus chaque année avec un financement stagnant pour la communauté étudiante aux cycles supérieurs et les chercheuses et chercheurs postdoctoraux face à l'augmentation des couts de la vie », déclare Courtney Robichaud, chercheuse postdoctorale. « Le gouvernement du Canada a le pouvoir de changer la façon dont les chercheuses et chercheurs les plus vulnérables du Canada sont traités. Bien que cette nouvelle soit décevante, SOS et les nombreuses personnes étudiantes aux cycles supérieurs, chercheuses et chercheurs postdoctoraux et personnes sympathisantes qui croient en ce travail continueront à plaider en faveur d'un environnement de recherche plus équitable. »


Le Canada doit investir dans les chercheuses et chercheurs actuels et futurs pour retrouver son rôle de leader international en matière de science, d'innovation et de technologie. SOS s'engage à plaider en faveur d'une augmentation des bourses d'études supérieures, des bourses postdoctorales et du financement de toutes les personnes chercheuses aux cycles supérieurs et postdoctorales financées par les subventions des trois organismes subventionnaires fédéraux. Nous continuerons à nous battre pour la prochaine génération de chercheuses et chercheurs au Canada, car l'avenir de la science et de l'innovation au Canada dépend de leur réussite.


À propos de Soutenez notre science : Soutenez notre science est une organisation populaire qui milite en faveur d'une augmentation de la rémunération de la population étudiante aux cycles supérieurs et des chercheuses et chercheurs postdoctoraux au Canada. Collectivement, nous représentons des dizaines de milliers de personnes étudiantes aux cycles supérieurs, de chercheuses et chercheurs postdoctoraux et de professeures et professeurs au Canada qui militent pour l'augmentation du financement et l'élimination des salaires de misère pour la population étudiante qui est en première ligne de la recherche innovatrice et transformatrice.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:


Sarah Laframboise

PhD Student, University of Ottawa


Marc Johnson

Professor and Canada Research Chair, University of Toronto


You can download our press release here:


Support Our Science - Budget 2023 - Press Release - FR
.pdf
Download PDF • 1.47MB




Posts récents

Voir tout

Comments


Support Our Science(12).png
bottom of page