top of page

L'avenir de la science au Canada est en danger : Les chercheurs réclament une augmentation de salair

Dans un laboratoire de l'Université d'Ottawa, Sarah Laframboise espère faire progresser la recherche sur le cancer en étudiant un gène qui cause la maladie chez les humains. Ses recherches portent sur un "organisme modèle" : de minuscules champignons qui ont un nombre surprenant de points communs avec nous. "Les levures et les humains partagent environ 20 à 30 % des mêmes gènes", a-t-elle déclaré. "L'objectif est vraiment de trouver les mécanismes sous-jacents qui causent différents états pathologiques". La jeune femme de 27 ans a toujours rêvé d'être une scientifique. Après une décennie à l'université, elle a presque terminé son doctorat et a accumulé une dette d'études d'environ 100 000 dollars...(S. Ritchie, The Canadian Press:winnipegfreepress.com)

Posts récents

Voir tout

Comments


Support Our Science(12).png
bottom of page