top of page

Support Our Science répond à l'énoncé économique de l'automne 2022

Pour publication immédiate


Ottawa, le 3 novembre 2022 : Support Our Science représente des milliers d'étudiants diplômés, de chercheurs post-doctoraux, de professeurs et de membres du public canadiens préoccupés par l'avenir de la science au Canada. Nous sommes déçus que la mise à jour économique de l'automne annoncée par la ministre Chrystia Freeland aujourd'hui ne contienne aucune solution directe pour les milliers d'étudiants diplômés et de chercheurs postdoctoraux financés par le gouvernement à travers le Canada qui font face à des difficultés économiques. Beaucoup de ces universitaires travaillent dans la pauvreté à cause de près de 20 ans de stagnation du financement par le gouvernement. Le Parlement lui-même a recommandé d'augmenter le financement des étudiants diplômés et des chercheurs postdoctoraux dans deux rapports récents (rapport SRSR 1, rapport SRSR 2). Il n'y a aucune excuse à l'inaction de ce gouvernement, d'autant plus que l'investissement dans la prochaine génération de chercheurs est essentiel pour l'innovation, la croissance économique et la rétention des talents au Canada.


Bien que nous nous réjouissions de l'élimination permanente des intérêts sur les prêts d'études canadiens et les prêts aux apprentis canadiens, on estime que cela permettra à l'emprunteur moyen d'économiser 410 $ pendant la durée de son prêt étudiant fédéral. Cela n'atténue pas les difficultés que rencontrent chaque jour les étudiants diplômés et les chercheurs postdoctoraux pour joindre les deux bouts.


Nous demandons au gouvernement d'augmenter immédiatement le financement gouvernemental des étudiants diplômés et des chercheurs postdoctoraux comme indiqué ici. Nous espérons qu'une solution sera trouvée dans le budget 2023.


Soutenez notre science - SOS


Contact pour les médias : SoS_Canada@outlook.com


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)





Commentaires


Support Our Science(12).png
bottom of page