top of page

Chercheur postdoctoral


Pendant mes études de doctorat, je n'étais pas admissible au financement des trois Conseils, car j'étais un étudiant étranger. En tant que postdoc international, je n'étais pas admissible au financement du CRSNG. Une fois que j'ai obtenu la RP, j'ai été considérée comme " trop âgée " en termes d'années universitaires et non admissible. Ces obstacles ont été incroyablement frustrants. Actuellement, je suis financé par la subvention de fonctionnement de mon chercheur principal. Au début, mon chercheur principal s'est basé sur l'échelle salariale des IRSC pour déterminer mon salaire, ce qui signifie que je recevais 42 000 $ par année à VANCOUVER ! Après impôts, c'est moins que le coût de la vie. Si je suis toujours postdoctorante à Vancouver, c'est parce que mon partenaire a un emploi rémunéré " normal ". Je suis une privilégiée. Seules les personnes privilégiées peuvent être doctorantes ou post-doc, du moins à l'UBC. Le fait de dépendre financièrement de mon partenaire est très stressant. J'ai 35 ans et ce stress financier m'empêche de fonder une famille (insécurité constante en matière de logement). Par conséquent, je cherche actuellement des emplois dans l'industrie, ce qui est plus facile maintenant que j'ai une RP.


Si le financement postdoctoral était de 60 000 $ CAN par an pour tous les postdoctorants, comment cela changerait-il votre vie ? Cela éliminerait le stress et l'insécurité financière, bien qu'il soit encore difficile de vivre avec ces montants dans des villes comme Toronto et Vancouver en tant que famille. Cependant, je pense que c'est un problème que les universités devraient résoudre en fournissant des logements abordables aux doctorants et aux postdocs. IMPORTANT : non seulement le financement des bourses d'études doit être augmenté, mais aussi l'argent pour les doctorants et les post-doctorants dans les subventions de projet qu'un chercheur principal reçoit, car beaucoup sont payés par ce biais, ce qui ne donne actuellement que ~20 000 pour les doctorants et ~40 000 pour les post-doctorants. Il faut donc allouer plus d'argent dans les subventions à cet effet ! Et des règles doivent être mises en place pour que les chercheurs principaux s'y tiennent et ne dépensent pas cet argent à d'autres fins. Enfin, il faut espérer qu'une augmentation de salaire signifie que les doctorants et les post-docs n'ont pas besoin d'avoir un deuxième emploi en plus de leur travail de recherche à plein temps (et de leurs cours).


Commentaires supplémentaires : Il y a une raison pour laquelle les chercheurs principaux au Canada ont du mal à attirer des doctorants et des post-docs talentueux... Ils vont là où les salaires sont meilleurs et suivent le coût de la vie. Si vous voulez que la science canadienne soit meilleure, vous devrez payer pour cela, comme tout le reste dans la vie.


Comments


Support Our Science(12).png
bottom of page