top of page

Juliana Marulanda


Actuellement, je suis une boursière postdoctorale qui, heureusement, est payée un peu plus que la bourse des trois Conseils. Cependant, je ne peux survivre, payer mon hypothèque et élever un enfant que grâce au deuxième revenu de mon mari. Je n'ai pas les moyens d'épargner, de cotiser à un régime de retraite, etc. Cela me rend vraiment nerveuse. J'aime le milieu universitaire et le Canada, mais combien de temps encore puis-je continuer avec ce salaire......


Si le financement postdoctoral était de 60 000 dollars canadiens par an pour tous les postdoctorants, comment cela changerait-il votre vie ? Gagner 60 000 $ par an me permettrait certainement de contribuer davantage aux dépenses de ma famille et me donnerait une certaine marge de manœuvre pour économiser et planifier ma retraite. Cela réduirait certainement mon anxiété lorsque je pense à l'avenir.

Commentaires


Support Our Science(12).png
bottom of page